Archive par Auteur

SITUATIONS DE RISQUE ELECTRIQUE

QU’ELLES SONT LES DIFFERENTES SITUATIONS DE RISQUE ELECTRIQUE ?

  • Rétrocession d’énergie : toute fourniture d’énergie par un client à un tiers, que ce soit à titre gratuit ou onéreux. Cela inclut également la famille, les proches, les amis, les voisins…
  • Fraude : vol d’énergie réalisé directement sur le réseau électrique ou par toute action de manipulation sur le compteur visant à réduire ou à fausser la quantité d’énergie enregistrée.
  • Déplacement de compteurs : déplacement de compteur réalisé par un tiers sans autorisation. Suite à ces déplacements, les branchements se retrouvent en situation de non-conformité, présentant un risque majeur pour l’habitation.
  • Dégradation d’ouvrages : endommagement réalisée sur tout ouvrage électrique (compteur, coffret, câbles, poteau…). La situation la plus observée est l’encastrement ou l’englobement d’un poteau dans une habitation conduisant à un non respect des règles d’urbanisme et à une mise en danger de l’habitation. 

QUELQUES CHIFFRES POUR ILLUSTRER…

Selon l’enquête sur le logement à Mayotte menée par l’INSEE en 2017 :

  • 1 foyer sur 4 connaîtrait une situation de rétrocession, soit plus de 16 000 rétrocessions estimées en 2017.
  • plus d’un foyer sur 2 faisait face à une installation électrique dégradée

Entre 2019 et 2020, 47 km de réseau électrique HTA et BT ont été recensés dans les zones urbaines denses, nécessitant une remise en conformité.

Dans le cadre du déploiement du plan GRIP (Gestion et Résolution des Interventions Problématiques), un inventaire de l’ensemble des raccordements est mené par les équipes depuis 2018. A fin décembre 2020, près de 35 000 compteurs ont été visités, soit 2/3 des clients et près de 9 000 supports de branchements inspectés, permettant de détecter plus de 42% des branchements non conformes, dont un peu plus de 4% traités en urgence car présentant un danger électrique imminent pour les tiers.

QUELS EN SONT LES DANGERS ?

Les branchements illicites, les modifications sauvages de branchement, les raccordements frauduleux sont dangereux et peuvent conduire à des situations dramatiques telles que brûlures graves, électrocutions, ou bien incendie. Le cas le plus fréquent à Mayotte est l’incendie, avec près de 140 habitations concernés chaque année. Ces pratiques sont, de surcroît, illégales et peuvent faire l’objet de poursuites judiciaires.

Le déplacement d’un compteur soi-même est strictement interdit. Cela peut provoquer une coupure de courant, endommager le compteur électrique voire même causer l’électrocution de l’intervenant non habilité. Le déplacement d’un compteur électrique nécessite des compétences techniques et de connaître la norme NFC 14-100.

Pour rappel :

  • le compteur électrique n’appartient pas au propriétaire du logement mais à EDM
  • à l’extérieur du logement et plus précisément en amont du compteur, la zone du réseau électrique comprenant le raccordement est strictement réservé à EDM et ses techniciens. Les électriciens n’ont pas le droit de toucher à cette zone, signifiant que même un électricien professionnel ne peut déplacer un compteur EDM.

Seul un technicien EDM habilité est autorisé à intervenir sur le compteur, notamment pour changer son emplacement.

QU’EN DIT LA LOI ?

Un fraudeur risque jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.

En cas de non respect du Code de l’urbanisme, l’article L. 480-4 prévoit un minimum de 1 200 euros d’amende et un maximum de 6 000 euros multiplié par le nombre de m² de surface de plancher irrégulière. En cas de récidive, une peine de six mois de prison est également encourue.

POUR VOTRE SECURITE ET CELLE DE VOTRE FAMILLE…

  • N’acceptez pas de partager, distribuer, vendre de l’énergie électrique à partir de votre compteur
  • N’acceptez pas de partager, de profiter, d’acheter de l’énergie électrique provenant d’un compteur électrique voisin
  • Ne déplacez pas vous même votre compteur.
  • Ne construisez pas en englobant un poteau ou un câble électrique dans votre habitation. Pour connaître les normes à respecter, rapprochez vous d’EDM. Le formulaire de demande de modification de raccordement (déplacement de compteur, poteau ou câble) est à retrouver ici.

EDM rappelle que CHAQUE LOGEMENT DOIT AVOIR SON PROPRE COMPTEUR et qu’il est nécessaire, pour votre sécurité, de construire en respectant les normes et le code de l’urbanisme.

Pour plus d’informations, téléchargez la brochure contenant également un formulaire de demande de raccordement, en cliquant ici

BONNE ANNÉE 2019

 

 


 

Ampoule LED à 1€

Electricité de Mayotte propose à ses clients de s’équiper en ampoule LED haute technologie. En plus d’avoir une durée de vie 3 fois supérieure à une ampoule classique à incandescence, la LED permet de réaliser jusqu’à 90% d’économie d’énergie. Pour se procurer le produit au prix de 1 euro (5 ampoules maximum par client), rendez-vous directement auprès de nos revendeurs (plus besoin de coupon).

La liste des revendeurs ⇒

MAIMOUN – LABATTOIR
SOPHIATA SOUFFOU – TSIMKOURA
NOSSI
ZOMBO – SADA
MICRO UNIVERS (Ali ABDOU/TOUHAIBI) – CCOMBANI
INTERFOOD – M’TSAMBORO
Electro Distribution Ocean Indien
TOTAL – Dzoumogné / Kawéni / Longoni / Majicavo / Pamandzi / Passamainty
Mr Bricolage
TATI

Octroi de mer régional

 

  Par délibération n°1428 du 6 février 2014, le Conseil Général de Mayotte a décidé de la mise en œuvre d’une nouvelle taxe, l’octroi de mer interne. Elle a été fixée au taux de 2,5% et s’appliquera à partir du 1er août 2014 au montant HT de votre facture (abonnement, consommation et CSPE). Elle sera collectée au bénéfice du Conseil Général de Mayotte.Par exemple sur une facture de 100 €, l’octroi de mer régional représentera environ 2,37 €.Dans le cadre de la loi de finances rectificative n° 2015-1786 du 29 déc. 2015, l’Octroi de Mer Régional à 2.5% ne s’applique plus à la CSPE à partir du 01/01/2016.

Régler sa facture au téléphone

Électricité De Mayotte vous offre désormais la possibilité de payer vos factures par carte bancaire en appelant simplement  l’accueil clientèle au 0269 62 56 60.

Chauffe eau solaire individuel

Campagne de distribution LEE

EDM a lancé le 5 décembre 2011 sa 4ème campagne de distribution de Lampes à Economie d’Energie sur le territoire,  mettant à la vente 120 000 LEE. Les trois opérations précédentes avaient déjà permis de diffuser 208 000 LEE depuis 2006. Disponibles au prix de 1.12 € chez les revendeurs partenaires de l’opération, soit trois fois moins chères que les LEE présentes sur le marché, EDM continue de subventionner cet équipement pour une accessibilité au plus grand nombre. Ces LEE consomment 5 fois moins d’énergie et durent 8 fois plus longtemps que des ampoules classiques.

 
 
You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.

Des SMS pour éviter les frais

Depuis août 2011, EDM adresse à ses clients un SMS de rappel quelques jours avant que la facture ne devienne exigible.

Ce service gratuit permet aux retardataires d’éviter les frais supplémentaires (10% du montant de la facture avec un minimum de 7.62 €) si le paiement est effectué le jour même de l’envoi du SMS.

Ce service nécessite la communication à EDM d’un numéro de téléphone mobile.